Comment défiscaliser grâce à l’emploi à domicile et l’investissement Pinel ?

Comment défiscaliser grâce à l’emploi à domicile et l’investissement Pinel ?

Vous êtes à la recherche de placements qui pourront vous faire économiser sur votre impôt sur le revenu ? Sachez qu’en France, il existe plus de 400 niches fiscales ! Les niches sont des dispositifs légaux qui vous permettent de bénéficier d’une réduction d’impôts. Les secteurs sont variés : il existe des niches fiscales concernant le domaine immobilier, l’emploi immobilier, l’art, les dons associatifs… Comment peut-on combiner deux avantages fiscaux ?

Ma famille


Loi Pinel et défiscalisation, comment ça marche ?

Qu’est-ce que la loi Pinel ?

Parmi les dispositifs défiscalisants proposés aux contribuables français, on retrouve bon nombre de placements immobiliers. Le domaine de l’immobilier locatif attire particulièrement les investisseurs : rentable, il permet de se constituer un patrimoine tout en percevant des revenus réguliers et en ayant droit à une réduction d’impôts ! 

L’un des placements phares en matière de défiscalisation immobilière est la loi Pinel. Entré en vigueur en 2014 en remplacement de la loi Duflot, ce dispositif fonctionne selon un principe très simple. Vous achetez un bien neuf, vous vous engagez à le louer durant un nombre d’années déterminé au moment de votre investissement, puis vous percevez un avantage fiscal dont le taux est proportionnel au temps de mise en location :


  • vous bénéficiez d’une réduction de 12 % pour un bien loué pendant 6 ans ;

  • l’avantage fiscal est de 18 % pour une mise en location de 9 ans ;

  • un bien immobilier loué durant 12 ans vous donne droit à 21 % d’économies sur vos impôts.

Qui peut investir en Pinel ?

L’investissement en loi Pinel est ouvert à tous les contribuables : en effet, la condition sine qua non pour investir est que votre foyer fiscal soit situé en France. Vous devez par ailleurs être propriétaire du bien immobilier que vous souhaitez mettre en location. Ce logement se doit également de respecter plusieurs critères :


  • les maisons individuelles n’étant plus éligibles au dispositif depuis le 1er janvier 2021, vous devez mettre en location un appartement pour bénéficier de la loi Pinel ;

  • votre bien doit obligatoirement être neuf ;

  • il doit se situer dans l’une des zones d’éligibilité du dispositif Pinel.


Les zones dans lesquelles il est possible d’opter pour un investissement sont les zones A, A bis et B1. La première se compose entre autres de la grande couronne parisienne et de villes aux loyers et aux prix immobiliers très élevés comme Lyon, Montpellier, Marseille ou Lille. La zone A bis désigne Paris et la petite couronne. Enfin, la zone B1 regroupe les métropoles d’au moins 250 000 habitants, les départements d’outre-mer et les villes aux prix de l’immobilier élevés comme La Rochelle, Saint-Malo et Bayonne.

Où trouver un investissement Pinel ?

Pour bénéficier de la réduction d’impôt Pinel qui peut atteindre 63 000 € sur 12 ans, il est donc nécessaire de trouver un programme neuf éligible dans l’une de ces trois zones. Des exceptions existent pour certaines villes de Bretagne suite à une expérimentation de zonage en cours ou pour des villes ayant accueillis d’anciens sites militaires comme Laval, Cambrai, Arras, Châlons-en-Champagne... 

Alors pour effectuer une recherche efficace, il existe plusieurs sites spécialisés comme le portail dédié à l'investissement Pinel "Trouver-un-logement-neuf.com" qui propose un agent de recherche pour recevoir automatiquement des alertes quand une opération Pinel correspond à vos critères : localisation, prix, typologie… Pour ceux qui souhaitent rapidement pouvoir profiter de la défiscalisation immobilière, des programmes neufs sont affichés en livraison immédiate ou avec une livraison rapprochée au cours des six ou douze prochains mois. 

De quoi faciliter la recherche d’un investissement Pinel et vite bénéficier de l’avantage fiscal qui l'accompagne.

Emploi à domicile : comment bénéficier d’un crédit d’impôt ?

Quels services donnent droit à une défiscalisation ?

Il existe plusieurs métiers exercés à domicile pouvant vous donner droit à l’obtention d’un crédit d’impôt. Parmi cette liste de professions, on retrouve notamment :


  • la garde d’enfants ;

  • le soutien scolaire ;

  • le jardinage ;

  • l’aide ménagère ;

  • la promenade et les soins d’animaux de compagnie ;

  • l’assistance informatique.


Il est possible d’employer un salarié que vous soyez propriétaire ou locataire, dans une résidence principale comme dans une résidence secondaire. Pour bénéficier du crédit d’impôt, il est nécessaire de déclarer votre employé à l’administration fiscale, à la CAF mais également à l’Urssaf, que son activité figure dans la liste des professions éligibles à la défiscalisation et que l’activité soit effectuée en France.

Quels sont les avantages fiscaux ?

Vous avez la possibilité de déduire jusqu’à 50 % des dépenses engagées dans l’emploi de votre salarié. Cet avantage peut prendre la forme d’une réduction d’impôt ou d’un crédit d’impôt : la réduction s’adresse aux retraités et aux inactifs tandis que le crédit est reçu par les actifs et les chômeurs inscrits auprès de Pôle Emploi.


Le plafonnement de cette déduction est 12 000 €, mais cette somme peut passer à 15 000 € sous certaines conditions :


  • le nombre d’enfants à votre charge ;

  • le nombre de personnes de votre foyer de plus de 65 ans. 


Vous pouvez également bénéficier d’une majoration de ce plafonnement s’il s’agit de la première année d’emploi de votre salarié à domicile : le plafond passe alors à 18 000 €. Si vous êtes invalide ou qu'un membre de votre foyer fiscal est invalide à plus de 80 %, le plafond passe à 20 000 €.

Niches fiscales : comment cumuler les avantages fiscaux ?

Quel est le plafond des niches fiscales en France ?

Comme pour tout dispositif défiscalisant, il est nécessaire de respecter un plafonnement établi par l’administration fiscale lorsque vous investissez en Pinel ou lorsque vous avez droit à un crédit d’impôt pour l’emploi d’un salarié à domicile. Les niches fiscales sont en effet très réglementées, et le montant qu’elles peuvent vous faire économiser sur vos impôts est limité à 10 000 € par foyer fiscal. 


Cela signifie bien 10 000 € de réduction d’impôts au total, et non par investissement ! On parle donc de plafonnement global des niches fiscales. Par exemple, il est tout à fait possible d’économiser 6 000 € sur votre impôt sur le revenu grâce à un investissement locatif en Pinel et 4 000 € en employant un jardinier à domicile.

Que se passe-t-il en cas de dépassement du plafonnement ?

Vous ne pouvez pas bénéficier de plus de 10 000 € d’avantage fiscal. La seule exception à la règle concerne les investissements réalisés en outre-mer, avec un plafonnement de 18 000 €. Ce montant est le même pour tous les foyers fiscaux : cela signifie qu’il n’est pas modulable en fonction de votre situation familiale.


Si l’avantage fiscal théorique auquel vous donne droit vos investissements défiscalisants est supérieur à 10 000 €, il se limitera tout de même à cette somme. Par exemple, dans le cas d’un crédit d’impôt pour emploi d’un salarié à domicile égal à 6 000 € et d’une réduction de 5 000 € suite à un investissement Pinel, votre avantage se limitera à 10 000 €.



Articles similaires

Comment congeler ses herbes aromatiques ?

Basilic, menthe, persil ou coriandre ont vite fait de faner, même au frigo… Pour garder la fraich...

Gadgets antivol à la plage ou à la piscine

L’heure est venue de sortir les maillots et direction la plage ! Mais avant la baignade, on veut ...

Services à la personne : qui peut devenir prestataire de service (Jobeur) ?

Avec ou sans diplôme, trouvez votre petit job ou mission ponctuelle dans le secteur des aides à d...

Besoin d'aide ? Trouvez quelqu'un pour vous aider

Réalisez des jobs et augmentez vos revenus

Devenir jobber