Tout savoir sur les aides de l’État pour le maintien à domicile

En France, le bien vieillir chez soi est la solution préférée des séniors puisqu'ils sont 85% à vouloir vieillir à domicile, et on les comprends : qui ne voudrait pas passer sa retraite et ses meilleures années dans le foyer qu'il a construit tout au long de sa vie.  

Malheureusement, le vieillissement s'accompagne bien trop souvent d'une perte d'autonomie qui rend le maintien à domicile difficile. Il est alors nécessaire d'adapter son logement et de recourir à l'aide de professionnels pour pouvoir vivre en toute autonomie (ou d'utiliser une de nos astuces pour aider les séniors). 

Heureusement, l'État à pensé aux petites bourses et propose diverses aides qui permettent à tous de pouvoir opter pour le maintien à domicile lorsque c'est leur souhait. 

Dans les lignes qui suivent nous allons vous expliquer :

Il existes de nombreuses aides de l'État pour le maintien à domicile. Ce guide à pour but de vous éclairer concernant les possibilités qui s'offrent à vous et lesquelles choisir en fonction de votre situation.

Qui a le droit à une aide à domicile ? 

une personne agée avec de l'argent dans les mains

Quand vous recevez une aide de l'État !

Au fil des années, certains séniors auront besoin d'une assistance dans leurs tâches quotidiennes. Aide aux repas, aide-ménagère et accompagnement sont autant de solutions pour les soulager.

Ces services sur-mesure d’aide à domicile s’adressent aux personnes âgées autonomes et en perte d’autonomie qui répondent aux critères d’éligibilité suivants :

L’APA (l’allocation personnalisée d’autonomie)

C'est l'allocation la plus connue et la plus utilisée pour le maintien à domicile puisque plus d'1 million de français en bénéficient. C'est souvent la première étape du maintien à domicile. 

C’est quoi l’APA ?

L’allocation personnalisée d’autonomie (APA) participe aux dépenses nécessaires pour maintenir la personne âgée à son domicile malgré sa perte d’autonomie. Elle est destinée aux personnes à partir de 60 ans :

L’APA permet de participer au financement de divers services et achats comme, par exemple :

  1. l'aide à domicile

  2. l'achat et l'installation de matériel de sécurité : téléassistance, etc...

  3. le portage de repas à domicile

  4. les travaux pour aménager l’habitation 

Qui peut faire une demande d’APA ?

Pour bénéficier de l’APA, il faut :

Comment faire une demande d’APA ?

Sur le site de l'état : faire une demande d'APA ici

Il est aussi possible de retirer un dossier de demande auprès des services suivants :

Quel est le montant de l’APA ?

La fourchette de l'aide en 2021 se trouve entre 1 747,58 €/mois pour le GIR 1 et 676,30 €/mois pour le GIR 4

L’APA est versée par le Conseil départemental et son versement n’est soumis à aucune condition de ressource

Néanmoins, le montant attribué dépend des ressources du bénéficiaire. Au-delà d’un certain niveau de revenus, une participation lui est demandée.

❌ Les inconvénients de l’APA

L’APA ne peut pas être cumulée avec les prestations suivantes :


 ⚠️ A noter :

L’APA ne fait l’objet d’aucune récupération des sommes reçues par son bénéficiaire, ni de son vivant, ni à son décès 


Les aides pour adapter le logement d’un proche âgé

Le monte escalier fait partie des travaux qui peuvent être pris en charge

L’état de santé des personnes âgées peut les amener à effectuer des aménagements dans leur logement, dans le but d’améliorer leur sécurité et leur qualité de vie. L’aménagement consiste par exemple à la pose de sols antidérapants ou de volets roulants sécurisés, la surélévation des WC, etc.

Différentes aides financières existent pour leur permettre d’effectuer ces travaux d’adaptation. Elles sont délivrées par plusieurs organismes qui disposent chacun de leurs propres conditions de prise en charge. Elles sont principalement proposées par la commune, le département,  les caisses de retraite, l’ANAH, et Action logement.

Faisons le point sur les acteurs qui peuvent vous aider :



L’Agence nationale de l’habitat (ANAH) => parfait pour les propriétaires

L’ANAH propose une aide aux personnes âgées réunissant certaines conditions  :

Cette aide doit participer aux travaux d’adaptation du logement pour le maintien à domicile de la personne ; il peut s’agir par exemple de l’installation d’un monte-escalier électrique

 Où faire la demande : directement en ligne sur le site de l’ANAH, dans la rubrique Bien vieillir chez vous avec Habiter facile.

💰 Combien puis-je économiser : jusqu'à 50% des travaux à hauteur de 10 000€




Les aides des caisses de retraite => si vous n'êtes pas éligible à l'APA

Les retraités en perte d’autonomie qui ne bénéficiant pas de l’APA peuvent se renseigner auprès de leur caisse de retraite. 

Certaines d’entre elles : Carsat, Agirc-Arrco, etc... proposent des soutiens financiers pour des travaux d’aménagement qui participent au maintien dans leur domicile.

 Où faire la demande : contactez directement votre caisse  de retraite => Le site de CARSAT ici

💰 Combien puis-je économiser : Carsat à une prime plafonnée à 3500€ de travaux.




L’aide d’Action logement => pour la salle de bain et les sanitaires

Action logement peut octroyer aux séniors une aide pouvant aller jusqu’à 5000 €. Cette aide sert à financer les travaux d’aménagement de la salle de bains et des sanitaires.  Les renseignements se trouvent sur leur site Action logement, dans votre espace client.

Le site met à disposition un simulateur d’éligibilité pour obtenir l’aide. Seul un résultat positif au test permettra l’ouverture d’un compte pour faire une demande en ligne.

 Où faire la demande : directement sur le site depuis votre espace personnel ou par téléphone au : 0970 800 800

💰 Combien puis-je économiser : jusqu'à 5000€



Quelles sont les aides financières pour les aidants ?

Parfois, il n'est pas nécessaire de faire appel à un professionnel pour aider nos ainés. Quand un membre de la famille apporte son aide à une personne âgée ou à une personne handicapée en perte d’autonomie, elle devient un aidant familiale... c'est peut être votre cas, sans même le savoir !

Pourtant, l’aidant familial, appelé également aidant proche, peut bénéficier sous certaines conditions d'aides de l'État dont nous allons vous parler ici :

Une femme aidante familiale aide sa mère qui est en fauteuil roulant

Être aidant familiale nécessite beaucoup d'implication

Le statut d’aidant familial : avantages et inconvénients

Décider de devenir aidant familial demande une longue réflexion et nécessite de bien mesurer les avantages et les inconvénients. C'est important car ce n'est pas une décision facile. Il est parfois nécessaire de passer beaucoup de temps avec la personne que l'on aide. Cette situation n'est donc pas adaptée à tout le monde.

✅ AVANTAGES :

Si le premier bénéfice consiste à apporter tout le soutien, l’amour et la bienveillance à un proche âgé, les avantages à devenir son aide à domicile officielle relèvent surtout de la valorisation financière fournie, mais aussi du fait de cotiser pour la retraite et de bénéficier ainsi d’une protection sociale. 

En outre, d’un point de vue organisationnel, la relation de confiance entre l’aidant et son proche facilite les échanges et la mise en place d’horaires adaptés, réguliers, etc.

❌ INCONVÉNIENTS : 

Néanmoins, il ne faut pas minimiser les inconvénients et leurs conséquences : l’aidant en activité professionnelle va subir une perte de revenus et devra prévoir un retour à l’emploi dans un contexte perturbé. Cette situation risque d’enflammer le climat familial. 

Il se peut aussi que certains membres de la famille n’approuvent pas qu’un autre membre soit rémunéré pour s’occuper d’un parent. Les risques de conflits familiaux sont donc bien présents. 

Par ailleurs, d’un point de vue professionnel, les soins administrés, malgré toute la bienveillance et l’amour de l’aidant, ne sont pas toujours assurés de la même manière ni avec la même efficacité que par un professionnel de la santé. 

Enfin, certains soins ou certains actes ne sont pas évidents à réaliser sur un membre de la famille. C’est le cas notamment pour la toilette. D'autres types de soins doivent obligatoirement être réalisés par un professionnel de santé.

💡Le saviez-vous ?


Le nombre d'aidants familiaux déclarés en France est de :

3,9 millions

Tout savoir sur les aides financières pour les aidants familiaux

Les engagements des aidants peuvent être très contraignants en terme de temps. C'est la raison pour laquelle des dispositifs d’aide existent pour soutenir les aidants familiaux :

  1. l'AJPA
  2. prestation de compensation du handicap PCH
  3. aide-ménagère à domicile
  4. portage des repas à domicile

Voyons en détail chaque type d'aide pour savoir si vous pouvez en bénéficier.

1. L’allocation journalière du proche aidant (AJPA) : pour le maintien à domicile d’un parent âgé

Une CAF en France

Demandez l'AJPA à votre CAF

Toute nouvelle prestation versée par la CAF (Caisse d’allocations familiales), elle est réservée aux aidants qui accompagnent un proche à domicile en perte d’autonomie particulièrement avancée, ou en situation de handicap. Si c'est votre cas, vous pouvez peut-être en bénéficier !

Qui peut être éligible à l’AJPA ?

Qui peut être la personne aidée ? 

Toute personne ayant un lien rapproché avec l’aidant et évaluée GIR 1, 2 ou 3 peut avoir un aidant familial.


💶 Quel est le montant de l’AJPA ?  :

 L’AJPA est de :

  • 52,13€ par journée pour une personne seule (montants 2021)
  • 43,89€ par journée et par personne en couple (montants 2021)

Elle est versée pendant 66 jours, avec la possibilité de fractionner les jours en demi-journées en fonction de la situation professionnelle de l’aidant.

Où faire une demande d’AJPA ? 

La demande se fait en ligne sur le site de la CAF. Vous devez avoir un compte enregistré et vous rendre dans la partie "Mon compte" > Rubrique "Demander une prestation".

LE SITE DE LA CAF : https://www.caf.fr/allocataires/droits-et-prestations/s-informer-sur-les-aides/solidarite-et-insertion/l-allocation-journaliere-du-proche-aidant-ajpa 

 ⚠️ A noter :

L’AJPA est soumise au prélèvement à la source et ouvre automatiquement droit à l’assurance vieillesse des parents au foyer. 


2. La prestation de compensation du handicap (PCH)

différents types d'handicap

La PCH peut être versée pour tout type d'handicap

La prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide financière versée par le département. Elle permet de prendre en charge tout ou partie des dépenses liées au handicap et à la perte d’autonomie chez une personne à domicile. 

C'est une prestation qui peut être versée à vie !

Son attribution est soumise à conditions et dépend du degré d'autonomie, de l’âge, et de l’habitation du bénéficiaire. C’est une prestation universelle versée à toutes les personnes éligibles, mais son montant est fonction des ressources annuelles du demandeur.

Elle se décline sous cinq formes d'aides : humaine, technique, aménagement du logement et coûts liés aux transports, aide spécifique ou exceptionnelle, et animalière). 

 ⚠️ A noter :

                   Depuis le 1er janvier 2021, La prestation de compensation du handicap (PCH) est élargie à la prise en charge des besoins des parents en situation de handicap liés à la parentalité, dès la naissance de l’enfant


Les 4 conditions d’éligibilité à la PCH

1. Le degré de perte d’autonomie. La personne bénéficiaire doit rencontrer :

2. L’ âge :

3. Les conditions de ressources :

La PCH est attribuée sans condition de ressources à toutes les personnes en situation de handicap qui répondent aux conditions d’éligibilité ; cependant le montant de la prise en charge dépend des ressources annuelles :

4. Le lieu de résidence :

Le bénéficiaire doit résider en France de façon stable et régulière.


💡Le saviez-vous ?

Sur Yoojo, vous pouvez trouver de l'aide pour toutes les tâches du quotidien. 

Le prix moyen d'une prestation en ce moment est de :

39€

Découvrir nos services d'aide à domicile

Les 5 types d’aide que peut financer la PCH et leur montant

Le montant des aides accordées par la PCH est plafonné pour tous les types d’aides et peut être utilisé pour 5 types d'aide en fonction du handicap de la personne. Faisons le point.

1. L’aide humaine :

Elle consiste en l’intervention d’une personne au domicile du bénéficiaire, pour l’aider à accomplir tous les actes essentiels du quotidien. Cette aide est plafonnée à 6 heures 05 d’intervention par jour, mais dans certains cas elle peut être dépassée.

2. L’aide technique

Elle participe au financement des équipements nécessaires pour pallier le handicap, à hauteur de 3960 € maximum sur 3 ans.

3. L’aide pour l’aménagement du logement, du véhicule, et des surcoûts liés au transport :

Les travaux d'aménagement sont financés jusqu’à 1500 €, sans toutefois dépasser 10 000 € par période de 10 ans. Le déménagement est aussi couvert jusqu’à 3 000 € par période de 10 ans.

L'aide à l’aménagement du véhicule et le surcoût lié aux transports est de 5 000 € sur 5 ans ou 12 000 € sur 5 ans sous conditions.

4. Les charges spécifiques ou exceptionnelles :

Elles peuvent être accordées pour couvrir une partie des frais d'entretien ou de réparation des équipements spécifiques.Dans la limite de 100€ par mois ou 1800€ sur 3 ans.

5. Les aides animalières :

L’aide animalière concerne l'acquisition et l'entretien d'un animal éduqué par un éducateur agréé et dont la compagnie participe à l’autonomie du demandeur.


Vous pouvez retirer un formulaire de demande de la PCH à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de votre lieu de résidence, ou faire une demande en ligne. Pour en savoir plus rendez-vous sur leur site internet de l'État.

 ⚠️ A noter :

                     Les sommes versées au titre de la PCH ne sont pas récupérables et ne font l’objet d’aucune récupération des sommes reçues par son bénéficiaire, ni de son vivant, ni à son décès


3. L’aide financière du département pour une aide ménagère

Un conseil departemental en France

Votre conseil départemental propose de nombreuses aides... n'hésitez pas à les contacter !

L’aide-ménagère à domicile est une aide sociale versée par le Conseil départemental. Elle finance partiellement ou totalement les prestations d’une aide à domicile pour les personnes qui ne bénéficient pas de l’APA, sous condition de leurs ressources.

Qui peut prétendre à l’aide-ménagère à domicile ?

⚠️ Attention : cette aide doit contribuer au maintien à domicile de la personne bénéficiaire.

Quelles sont les démarches pour en faire la demande ?

La demande de l’aide-ménagère à domicile se fait auprès du Centre communal d’action sociale (CCAS) ou de votre mairie.

Quand votre demande est acceptée, l’organisme chargé de verser l’aide sociale vous attribue un quota d’heures d’aide à domicile que vous allez pouvoir utiliser tous les mois. 

Dès lors, 2 possibilités s’offrent à vous :

💡Le saviez-vous ?


Sur Yoojo, vous pouvez trouver et engager une aide ménagère pour pour vous aider avec toutes les tâches du quotidien:



Découvrir les meilleurs profils d'aide ménagère


💶 Quel est le montant de l’aide ?

Le montant de l’aide-ménagère à domicile est calculé par le Conseil départemental et est fonction de vos revenus. Le plafond des ressources est de 906,81 € par mois pour une personne isolée, ou 1407,82 € pour un couple (montants 2021).


 ⚠️ A noter :

                  Cette aide sociale est à considérer comme une avance du Conseil départemental et est récupérable sur succession supérieure à 46 000 €


4. L’aide pour le portage des repas

L’aide pour le portage des repas est une aide sociale versée par le Conseil départemental. Elle finance partiellement ou totalement la distribution de repas directement au domicile des personnes qui ne bénéficient pas de l’APA, sous condition de leurs ressources.

des plateaux repas

Qui peut prétendre à l’aide pour le portage des repas à domicile ? 

Cette aide doit contribuer au maintien à domicile de la personne bénéficiaire.

Quelles sont les démarches pour en faire la demande ?

La demande de l’aide au portage des repas se fait auprès du centre communal d’action sociale (CCAS) ou de votre mairie.

💶 Quel est le montant de l’aide pour le portage de repas à domicile ?

Le montant de l’aide au portage des repas est fixé par l’organisme qui le finance: le centre communal d’action sociale (CCAS), la mairie ou éventuellement votre caisse de retraite.

Le montant est différent selon les départements. De même, les aides varient aussi d’une caisse de retraite à l’autre.

⚠️ Le plafond des ressources est de 906,81 € par mois pour une personne isolée, ou 1407,82 € pour un couple (montants 2021).

Certaines municipalités aident au financement du portage des repas à domicile ; cette participation dépend des ressources du demandeur.

Si vous n’avez pas droit à l’aide pour le portage des repas car vos revenus sont supérieurs au plafond, mais vous êtes à la retraite :  faites une demande d’aide ménagère à votre caisse de retraite de base ou votre complémentaire. 

Conclusion : il y a forcement une aide pour vous

Le maintien à domicile en France est accessible à toutes les bourses car il y a forcément une aide de l'État pour vous aider. Il vous faudra alors décider si :

Chaque cas est différent et dépend vraiment d'un équilibre entre temps et ressources financières, mais aussi du type de services rendu au quotidien. 

Dans tous les cas, Yoojo à été créer pour venir en aide à tous, pour toutes les bourses. Rendez vous sur notre page FAQ pour en savoir plus sur le service à la personne et comment nos prestataires peuvent vous aider avec toutes les tâches du quotidien. 


Maintien à domicile

6 façons d’aider une personne âgée à son domicile

6 façons d’aider une personne âgée à son domicile

Découvrez comment améliorer le quotidien d'une personne âgée de votre entourage